vous aussi faites gratuitement la une de Portugal Luso, cliquez-ici
Tour de Belém
Portugal Luso en Français
 
 shootbox nom (10) message (250)
verdiere - bonjour, j'envisage des vacances dans l'algarve. Auriez-vous de la documentation sur les sites à visiter et les lieux d'hébergements avec piscine (camping, club vacances ou maison individuelle. . . . ) d'avance, merci 11 Rue du Grand Pré 17290 la | ANDREA - AVIEZ VOUS BESOINS D'UN FINANCEMENT PAR CRÉDIT ? Avez-vous besoin d'un prêt urgent entre Particuliers et petites entreprises ? Nous vous offrons les meilleures solutions de prêts adaptées à votre situation : Des prêts d'urgence auprès d'une struc | Luna - minhas condolência a todos da tragedia que houve em portugal estou muito triste abraço que DEUS os conforte a todos | EuroWire - Fabricant de Clôtures avec une grand et moderne usine au Nord du Portugal (eurowire@eurowiregroup. com) | João Ramos - Fabricant de Clôtures avec une grand usine au Nord du Portugal (eurowire@eurowiregroup. com) | chauvet - nous voulons randonner au Portugal en septembre ; avez vous des exemples de rando surtout en montagne ? Merci. | Blanquet - nous fetons nos 50 ans de mariage et volons refaire notre voyage de noces au Portugal come il y a 50 ans pouvons nous avoir de la doc merci | Leticia - Saudades me matando aos poucos de meus amigos do coração saudades sem fim | Michel Tz - Je recherche un recueil des aires d'accueil pour camping-cars (en ville ou campings) | xD - JimmiXzSq não dizes nada de jeito ! ! ! | Alves - bonjour j arrive pas ou trouvé le document pour faire demande acte de naissance. merci | christophe - soirée musicale au resto du lac à FRONTIGNAN ( spécialités portuguaises)Vendredi 9 juin 2017 à 20h00 | moutou - Bonjour, je souhaiterai être contactée concernant la maison de mes parents au Portugal que je prévoie d'acquerir. Trop compliqué par le biais au Portugal Merci d'avance. 02. 38. 3077. 33 | fradet - disposez vous de cartes pour l'île de Sao Miguel, Açores avec routes , plan des villes. merci | Orlando - Sou apicultor e gostava de vender o meu mel em França e em toda a Europa. A zona de produção é Trás-os-Montes. Contato-00351934634044 ou 00351259511877. Mail. crecperdizes@sapo. pt | Orlando - Sou apicultor e gostava de vender o meu mel em França e em toda a Europa. A zona de produção é Trás-os-Montes. | xD - lol | Anne - Bonjour. Je suis étudiante en sociologie. J'étudie l'immigration portugaise dans le 12EME arrondissement. J'aimerais prendre contact avec des habitants pour échanger sur la vie de quartier. Meilleures salutations | Anne - Bonjour. Je suis étudiante en sociologie. J'étudie l'immigration portugaise dans le 12EME arrondissement. J'aimerais prendre contact avec des habitants pour échanger sur la vie de quartier. Meilleures salutations | JimmiXzSq - oGkEi2 |
accueil | contact | envoyer à un ami | ajouter aux favoris | échange de liens | chat
Allomarie
Faites vous connaître
augmentez votre clientèle
www.allomarie.fr
 
 
 

Agenda
Agences de Voyages
Alimentations
Ambassades
Associations
Assurances
Avocats
Banques
Boulangeries
Compagnies aériennes
Consulats
Discothèques
Divers
Eglises
Garages
Grossistes
Hôtels
Librairies
Meubles
Office du Tourisme
Pompes Funèbres
Recettes de cuisine
Restaurants
Rôtisseries
Traducteurs
Traiteurs
Vêtements



 
 


PORTUGAL LUSO :: INFOS :: LA MUSIQUE PORTUGAISE

La musique portugaise
La musique du Portugal est surtout connue par sa musique folklorique et tout particulièrement le fado. Mais elle est bien plus riche que cela.

Les instruments
Le plus utilisé est l’accordéon diatonique.
Il est présent dans beaucoup de musiques traditionnelles dans le monde, de l'Europe de l'Ouest (France, Irlande, Italie, Portugal, Royaume-Uni, etc.) au reste du monde. Il est par exemple présent au Cap-Vert et dans l'océan Indien (Madagascar, Rodrigues), ou encore au Brésil, où il est appelé sanfona ou gaita-ponto. Enfin il teint une grande part dans le zydeco cajun où il devient le mélodeon.
Il est souvent accompagné par la guitare traditionnelle (la guitarra portugesa), elle diffère de la guitare habituelle par sa forme en forme de cœur (coraçao) et son nombre de cordes qui lui donne une plus grande résonance harmonique.
Parmi les instruments à cordes on trouve également le cavaquinho, une sorte de petite guitare à 4 cordes et la viola à 6 cordes.
Le cavaquinhoIl peut aussi être apelé machimbo, machim, machete, braguinha (du nom de la ville de Braga). On le retrouve également au Brésil ou au Cap-Vert.
Les chansons traditionnelles portugaises sont souvent accompagnée avec l'Adoufe (ou Adufe). C’est un tambourin carré réservé aux femmes.
On trouve enfin des instruments à vents : La flûte pifaro et la gaita de foles.
La gaïta est une cornemuse ayant généralement un seul bourdon dont il existe plusieurs variantes en Europe, et en Amérique latine. On la retrouve également dans les Balkans sous le nom de gaida ou gazia, gaidha', gajdy, gajda, gajde ou kaida.

La musique classique
Le Portugal laisse peu de grands noms de la musique classique. Toutefois il brillera lors de la période baroque grâce à des compositeurs comme Manuel Rodrigues Coelho, Duarte Lobo ou Carlos de Seixas.
Manuel Rodrigues Coelho (vers 1555 - vers 1635) composa pour l’orgue et le clavecin. Sa formation a lieu à la cathédrale d'Elvas. Puis il travaille à la cathédrale de Badajoz et à celle de Lisbonne à partir de 1603. En 1633 Il est nommé à la chapelle royale.
Son œuvre est intitulée Flores de Música para instrumento de tecla e harpa comprend 2 parties :
Le Livro de tentos : 24 tentos, soit 3 dans chacun des 8 modes ecclésiastiques, et 4 "Susannas grosadas".
Et le Composições sobre temas litúrgicos qui comprend : 4 Pange lingua, 9 Ave maris stella, 23 Magnificat dans les 8 modes, 34 psaumes dans les 8 modes et 35 Kyrie
Son œuvre se caractérise par l'irrégularité, très hispanique, des rythmes, l'emploi des quintes ou quartes diminuées.
Duarte Lobo est baptisé à Alcáçovas le 19 septembre 1565 et mort à Lisbonne le 24 septembre 1646. Avec Filipe de Magalhães, Manuel Cardoso et du roi João IV, il se situe au cœur de l'âge d'or de la polyphonie portugaise.
Il est l’élève de Manuel Mendes à l'école d'Évora et il devient maître de chapelle de la cathédrale d'Évora, et ensuite de la cathédrale de Lisbonne en 1594.
Lobo utilise encore les techniques de la Renaissance dans ses compositions et ce alors qu’il est contemporain de la naissance du baroque. Il illustre de cette façon l'influence de Palestrina et son éloignement des découvertes italiennes ou allemandes.
Il a publié six livres de musique sacrée dont:
• Officium Defunctorum, 1603
• Cantica Beatae Virginis, 16 Magnificats pour quatre voix, 1605
• Liber Missarum I, 1621
• Liber Missarum II, 1629
José Antonio Carlos de Seixas (Vaz de son véritable nom) (Coïmbre, 11 juin 1704 - Lisbonne, 25 août 1742) était un claveciniste, organiste et compositeur baroque portugais, fils de Francisco Vaz, organiste de la cathédrale de Coimbra, et de Marcelina Nunes.

Il était la figure musicale principale du Portugal au XVIIIe siècle et était donc très populaire dans le pays. En effet, Seixas, le plus grand compositeur portugais pour clavecin, devint très tôt un organiste talentueux et un pédagogue remarquable.

En dehors de son pays natal, il était cependant moins célèbre que Domenico Scarlatti, son contemporain italien également claveciniste, organiste et compositeur. Ils ont tous deux occupé le poste de maître de musique à la cour royale du roi Jean V. Bien qu’il fût en relation avec ce maître napolitain, Seixas n’a pas adopté le style italien qui dominait à l’époque.

Au sommet de sa carrière, il fut nommé membre de l'ordre de Saint Iago, capitaine de l'ordonnance de la cour et chevalier de l’Ordre du Christ en 1738. La position qu'il a acquise malgré son origine plébéienne prouve son talent.

Seixas était un compositeur très prolifique, il a écrit plus de 700 toccatas. Ses compositions comprennent des pièces d’orgue, de clavecin, des œuvres pour orchestre et de la musique religieuse. Aujourd’hui, on peut admirer ses œuvres dans la Bibliothèque générale de l'Université de Coimbra, à la Bibliothèque nationale de Lisbonne et à la Bibliothèque de Ajuda.

Sommaire [masquer]
1 Biographie
2 Œuvres
3 Média
4 Webographie
5 Bibliographie
6 Voir aussi
Biographie [modifier | modifier le code]
Carlos Seixas est né le 11 juin 1704 à Coimbra
Sa formation musicale a débuté avec son père jusqu’au décès de celui-ci. A quatorze ans, il a déjà la lourde responsabilité de le remplacer comme organiste à la cathédrale de Coimbra où il jouera durant deux ans. En 1720, à la recherche d’une carrière plus importante il s’installe à Lisbonne. Et c’est à 16 ans seulement qu’il devient organiste de la Chapelle royale et de la cathédrale. C’est dans cette chapelle qu’il travaille avec Domenico Scarlatti . En 1738, il est anobli par Jean V du Portugal et reçoit le titre de chevalier. Il mourra d’une fièvre rhumatismale le 25 août 1742.
La majorité de son œuvre est constituée de sonates pour clavecin qui peuvent également être interprétées à l’orgue.
Aujourd’hui, les œuvres signées de Seixas sont non datées et peu nombreuses, probablement à cause du tremblement de terre de Lisbonne en 1755. Seulement trois pièces orchestrales, 88 sonates pour clavier et 8 compositions chorales pour l'usage religieux (beaucoup plus conservatrices en comparaison de sa musique instrumentale[réf. souhaitée]) ont pu être sauvées de ce tremblement de terre. Parmi ces œuvres, 114 sonates étaient pour instruments à clavier (orgue, clavecin, clavicorde ou pianoforte). En 1965, quatre-vingts sonates pour clavier de Seixas ont été éditées par S. Kastner dans Portugasia Musica et classées dans l'ordre des tonalités. Il a édité quatre ans plus tard dans la même collection une ouverture, une symphonie et un concerto pour clavecin.
Le Fado
C’est certainement la musique portugaise la plus connue dans le monde. C’est un chant mélancolique accompagné par des instruments à cordes : la guitarra et une ou plusieurs violão.
Le fado a été inscrit au patrimoine culturel immatériel de l'humanité en 2011. Le nom de fado provient du latin « fatum » qui représente le destin.
Le fado fut le chant national du Portugal à l'époque du dictateur Salazar. C’est tout d’abord au sein des classes populaires que le fado prend son essor avant de toucher la bourgeoisie. Il s’appuie sur des thèmes qui reviennent souvent comme la saudade, l’amour inaccompli, la jalousie, la nostalgie des morts et du passé, la difficulté à vivre, le chagrin ou l’exil.
On considère que le fado apparait vers 1820-1840, mais il n’y a aucune certitude sur son origine. Il pourrait apparaitre avec des chants de marins portugais (fado marin). Il pourrait encore être une sorte de synthèse de styles musicaux brésiliens comme le lundum et la modinha qui étaient très appréciés à Lisbonne au XVIIIème siècle,.
Maria Severa fut certainement la toute première chanteuse de fado qui a été célèbre dans la première moitié du XXème
La première chanteuse de fado dont on a connaissance fut, qui vécut dans la première moitié du xixe siècle. Dans les années 1920 et 1930, une série d'enregistrements de fado de Coimbra connurent un certain succès.
Dans la plupart des chansons, la coda est toujours jouée de la même façon. C’est avec le chant qu’elle est interprétée. Le chant est d’ailleurs l’élément indispensable du fado.
On distingue deux sortes de fado, le fado de Lisbonne et le fado de Coimbra.
Le fado de Lisbonne est né dans les quartiers populaires de Lisbonne. Les sujets évoqués sont le plus souvent la saudade (nostalgie) et la tristesse ou encore des historiettes des quartiers en question. De fait sous Salazar ces thèmes étaient autorisés et ne subissait pas la censure contrairement à tout ce qui pouvait toucher à la politique ou aux revendications sociales.
Il est interprété aussi bien par des hommes que par des femmes. Quelques artistes parmi les plus connus de ce genre étaient : Carlos Ramos, Alfredo Duarte Marceneiro, Berta Cardoso, Maria Teresa de Noronha, Hermínia Silva, Fernando Farinha, Fernando Maurício, Lucília do Carmo ou encore Manuel de Almeida.
Le fado moderne a lui été popularisé bien au-delà des frontières portugaises en particulier grâce à Amália Rodrigues. C’est le soin apporté aux textes qui ont également largement contribué au renouveau du fado, grâce à l’usage de poètes célèbres au Portugal. Mais ce soin pour les paroles est également associé au choix de grands compositeurs en particulier Alain Oulman.
Il est, aujourd'hui, fréquemment accompagné au violon, au violoncelle ou à l'orchestre, mais la guitare portugaise reste bien évidemment présente. La guitare classique reste également un instrument incontournable.
Le fado « typique » que l’on entend dans des établissements spécialisés, en particulier dans les quartiers historiques de Lisbonne a principalement un public de touristes. Ces fados garde toutefois les caractéristiques originelles : c’est à dire un chant triste, divertissant ou ironique, ou encore un dialogue improvisé ou non entre deux chanteurs.
Le fado de Coimbra.
Lui est né dans l’université de Coimbra et n’est chanté que par des hommes en société ou bien dans la rue. On peut l’entendre le soir, dans les rues ou sur les places. Les lieux les plus connus sont les marches du Monastère Mosteiro de Santa Cruz et de l'église Sé Velha de Coimbra. On pourra encore entendre sérénades sous la fenêtre d'une femme que le chanteur tente de séduire.
Les chanteurs de fado portent habituellement l’habit traditionnel : pantalon, habit long et veste de laine le tout en noir. Ils sont comme des troubadours qui s’adressent aux jeunes femmes, « donzelles ». Il existe aussi des groupes de fado de Coimbra. Ces groupes sont appelés « tuna ». Toutes les universités portugaises en ont un. On peut maintenant trouver aussi des groupes féminins Porto organise une rencontre annuelle de ces groupes qui attire des chanteurs venant d'Espagne, d'Italie ou d'Argentine.
Même s’il peut également être accompagné par la guitare espagnole, sa sonorité sera totalement différente du fado de Lisbonne.
L’amour est au cœur des thèmes revenant le plus souvent. L’amour sous toutes ses formes : étudiant, à la ville, en le voyage, etc… Mais on y trouve aussi des critiques souvent ironiques du conservatisme des professeurs d’université.
Les interprètes le plus connu de la forme « classique » de ce fado sont Augusto Hilário, António Menano et Edmundo Bettencour. Dans les années 1950, ce sont les thèmes folkloriques qui sont mis à l’honneur. Les grands poètes classiques et contemporains reviennent en force également dans les textes. Et se développe également une forme de résistance à la dictature de Salazar. Cette école donnera Adriano Correia de Oliveira et José Afonso, parmi les plus connu. Ils joueront un véritable rôle dans la révolution survenue dans la musique populaire portugaise.
Le fado au cinéma
Les liens entre le Fado et le cinéma débutent dès l'apparition du cinéma muet. la projection de certains films portugais était accompagnée par des musiciens de Fado. Dès les années 1930, le cinéma trouve une partie de son inspiration dans les milieux du théâtraux et musicaux de Lisbonne. A cette époque le fado domine. Les réalisateurs d’alors allaient chercher leurs acteurs dans le milieu du fado. Ce même milieu était souvent mis en scène dans les scénarios de nombreux films.
Des artistes connus du fado aidaient à faire la promotion du septième art naissant. Et ce n'est pas un hasard si l’histoire de Maria Severa, plus connue sous le nom "A Severa" devient le premier film parlant portugais, sorti en 1931. Elle est la première chanteuse de fado à avoir accédé à la notoriété au 19e siècle.
L’intérêt pour le fado ne se limite pas au cinéma portugais, très vite des réalisateurs internationaux s’approprieront ce thème. On citera "L'homme de Lisbonne" sur un contrebandier international qui fait de Lisbonne son quartier général, réalisé par le britannique Ray Milland. Ce film qui montre pour la première fois Lisbonne en couleur révélera aussi les musiques « exotiques » des quartiers populaires de la ville qui sont dominés par le fado.
Henri Verneuil marquera également l'histoire du Fado avec les "Amants du Tage" sorti en 1955. La chanteuse Amalia Rodrigues y tient son propre rôle et elle avait déjà tourné dans plusieurs films portugais. Ce film sera un tremplin pour sa carrière et lui ouvre les portes des maisons de disques en France puis dans d'autres pays.
Plus récemment c’est celle qui a réinventé l'image du Fado par sa modernité qui préte sa voix au cinéma. Mariza est l’une des protagonistes de "Fados" du réalisateur espagnol Carlos Saura qui retracent les origines de ce chant.









 

annuaires - liens-automatiques - partenaires
 2515919 - today 376 - online 9
 
Portugal-luso.eu © 2006 Da Costa Antonio. abaXe  
Partenaires VIP Annonces gratuites - Faites des rencontres - Positionnement sur Google gratuit - Voyage Portugal